Défaite logique en demi-finale

Chamalières bat Langeac 39 à 18

Chamalières : 5 essais, 4 transformations et deux pénalités

Langeac : 2 essais, 1 transformation, 2 pénalités

Pour affronter Chamalières en demi-finale Auvergne de 1ère série, le RC Langeac n’était pas au complet, joueurs absents pour diverses raisons. Dès la 5ème minute les jaune et bleu se laissaient surprendre, après un renvoi aux 22 mètres de leurs adversaires, par le véloce ailier gauche rouge qui filait le long de la ligne avant de bifurquer vers les perches. 7 à 0. Alex Engel réduisait bien le score sur un placage haut mais sur le coup perdait Bastien Boyer, blessé au poignet. 7 à 3. Chamalières répliquait aussitôt sur un ballon porté, 14 à 3 et rajoutait 3 points à la 20ème minute. Il était temps de réagir et malgré la domination des rouge en touche les jaune et bleu jetaient leurs forces dans la bataille. Même s’ils étaient un moment en infériorité numérique, gestes interdits, sur une domination dans les 22 adverses, Renaud Laigle parvenait à marquer derrière ses avants.17 à 10.

A la pause rien n’était donc perdu, mais les jaune et bleu retombèrent vite dans leurs travers, se faisant voler le ballon sur une relance mal inspirée et le rapide ailier gauche rouge doublait la mise en coin. 24 à 10 avec le bonus au pied. Les langeadois vexés occupaient le camp chamalièrois et Arnaud Testud libérait un bon ballon pour Cyril Mazoyer qui aplatissait sous les poteaux. 24 à15, la barre renvoyant la transformation. Alex Engel se rattrapait 5 minutes plus tard sur hors-jeu. 24 à 18. Mais les jaune et bleu se mettaient aussi à la faute et les rouge reprenaient de la distance, 27 à 18. A la 60ème minute, les chamalièrois démontraient leur supériorité sur une belle attaque classique, rapide et bien négociée. 34 à 15 avec la tansformation. En ce dimanche pascal, la messe était dite, d’autant que les langeadois finissaient à 14, mauvais geste inutile. Les banlieusards clermontois concluaient le score par leur même ailier gauche, bien servi au pied par son ouvreur. 39 à 18. La meilleure équipe avait gagné et les jaune et bleu, vaillants à souhait mais trop diminués et indisciplinés n’ont pas de regrets à avoir.


Posts à l'affiche
Posts à venir
Tenez-vous à jour...
Posts Récents
Archives
Pas encore de mots-clés.
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square